Loggia Radwan bey

Loggia Radwan bey

Titre

Loggia Radwan bey

Description

Cette vue montre une des façades sur cour du palais de Radwan bey. Sur la droite on observe la grande loggia (maq'ad) et sur la gauche au premier étage un moucharabieh très saillant, et sur le toit-terrasse un grand malqaf. L'édifice a été identifié par Arthur Rhoné comme « Maison dite de Hassan-bey en 1798 dans le Kasabeyt Radouan », renseignement qui fait référence à son nom au temps de l'expédition d'Égypte.
La légende portée à l'encre violette sous la photographie indique Casa di Gasabat Raduan (Cairo). L'épreuve est collée sur une page foliotée 4, chiffre qui correspond à son ordre dans l'album. Ce numéro est situé au-dessus de l'épreuve et est écrit à l'encre violette. Cette photographie porte aussi le timbre sec de Facchinelli, « B. Facchinelli Caire », sur son coin inférieur droit. La prise de vue est antérieure à 1887, date d'édition de l'album.
nº CCMAA : 208

Source

Raccolta artistica di fotografie sull'architettura araba, ornati ecc. dal XIIº al XIIIº secolo fotografia italiana del Cav. B. Facchinelli, Cairo (Egitto), MDXXXLXXXVII [sic : XXX pour CCC, soit 1887], fº 4. Paris, Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, Fol Phot 065

Relation

Même vue, autres vues de Facchinelli et vues du même édifice dans d'autres collections :

Une autre vue, avec un cadrage plus large et plusieurs personnages animant la photographie, se trouve dans le fonds Max van Berchem à Genève (Qâhira 2454). La légende indique Palais de Riḍwān Bey. 15e-17e s.

Une autre vue, avec un cadrage plus large et plusieurs personnages animant la photographie, se trouve dans l'album Sites et monuments du Caire choisis et catalogués par Ambroise Baudry, architecte du gouvernement, pour son ami Arthur Rhoné (archives Alinari de Florence), p. 34. La photographie porte le numéro de série 646 et la légende indique Palais en ruines de Kazabet-Radouan, près de la porte Métoualli.

Arthur Rhoné a publié dans L'Égypte à petites journées : le Caire d'autrefois une vue du même édifice page 435, avec la légende suivante dans la Table des illustrations p. 479 : 220, Maison dite de Hassan-Bey, 1798, dans le Kasabeyt Radouân. Cette très jolie rue bordée de minarets va de Bâb ez-Zouwaïleh et de l'ombreux bazar des babouches à la riche mosquée de l'émir Koussoun qui, avant les percements modernes, se trouvait placée dans une des régions les plus inextricables et les plus attrayantes d'autrefois. La date de 1871 se distingue en bas à droite de la photographie publiée par Rhoné.

Une vue du même édifice est reproduite dans Henry Wallis, « Ancient Cairo Houses », Art Journal (London), mai 1888, p. 148. La légende indique Court of the House in Kasabet Radwan. Des personnages posent pour la photographie.

Format

Dimensions : 21 x 28 cm

Couverture

Géolocalisation : 30.041389, 31.256944
Date du monument A.H. : 1060
Date du monument A.D. : 1650

Medium

Papier albuminé, positif

Référence bibliographique

  • Henry Wallis, « Ancient Cairo Houses », The Art Journal (London), mai 1888, p. 148, fig. 5.
  • Arthur Rhoné, L’Égypte à petites journées : le Caire d’autrefois, Paris : Société générale d’éditions, 1910, p. 435.

Créateur

InVisu, CNRS

Citer ce document

InVisu, CNRS, “Loggia Radwan bey,” Le Caire photographié par Facchinelli, consulté le 4 octobre 2022, http://facchinelli.huma-num.fr/items/show/4.

Formats de sortie

Geolocation